Salon de thé – Pilote – Le Podcast

Pour 2020, j’ai eu l’idée d’un nouveau format que je souhaitais tester avec vous. Un petit audio d’échange et de partage pour notre rubrique coquine. Alors, comme nous, servez-vous un thé ou une bière et détendez-vous pendant quelques minutes en notre compagnie.

Le but n’est pas d’informer comme des professionnels pourraient le faire. Des centres d’informations avec des médecins sont dédiés à ça si vous désirez vous instruire ou si vous avez des questions à poser. Notre but est seulement de partager nos retours d’expériences sur différents sujets mais aussi d’ouvrir nos esprits à de nouvelles choses à travers notre Podcast.

Je pense que tout le monde peut être intéressant, que ce soit par une forte connaissance, mais aussi, au contraire, par peu de connaissances mais juste en étant curieux de tout. Je suis très loin d’être une experte coquine, donc vraiment, on se fait ça à la cool, pour apprendre et nous découvrir ensemble. Et si cela vous plaît autant qu’à nous, on remettra ça.

Je veux que tous ici se sentent libres de parler. Donc pour rappel, même si j’espère que ce soit bien le cas partout, ici on ne se moque pas, que ce soit entre nous ou dans les commentaires. De la bienveillance, de l’ouverture d’esprit et du partage.

Aujourd’hui, nous sommes 4 pour parler de notre premier sujet. Pour ce premier thème, je souhaite commencer par le début et de parler de notre découverte de la sexualité et de toutes nos premières fois !

Salon de thé - Pilote - Le Podcast
Salon de thé – Pilote

Vous entendrez dans cet audio podcast, Arocaria, GirlyTaz, une invitée masquée (Lilith) et moi-même, Ninenn.

En partant d’une première question dans le podcast “Quelle est la première fois où tu t’es rendue compte que toucher là c’est cool ?”, nous explorons le sujet à travers nos expériences passées et les questionnements que l’on a pu avoir, ou que l’on a toujours.

Certaines d’entre nous ont connu des tabous. Nous avons pu les rencontrer dans différents environnements, que ce soit dans la famille mais aussi auprès des amis, des camarades de classe ou bien même des enseignants. On peut ressentir un manque de renseignements,  qui provient directement de ce tabou mais peut être également d’un manque de connaissances. À l’heure actuelle, une adolescente, mais une femme également, peut tout à fait mal se connaître alors qu’elle a des désirs.

Heureusement, nous ne grandissons pas toutes dans les mêmes cadres et n’avons pas toutes les mêmes lacunes. Et même si nous en avons, il ne faut pas se sentir fautives ou gênées à ce sujet. Certaines se connaissent mieux que d’autres, et j’espère, que ce soit pour les femmes mais aussi pour les adolescentes de la nouvelle génération, que toutes oseront échanger les unes avec les autres pour apprendre à mieux se connaître et lever ce tabou. Je reviens également sur l’introduction, où je vous indique que des lieux existent, encadrés par des professionnels, si vous avez des questions sur la sexualité, n’hésitez surtout pas.

Lire aussi  Comment écrire un article efficace

Le sujet des contenus érotiques et pornographiques a été également abordé dans ce podcast. Sources de renseignements pour certains mais aussi certaines qui peuvent parfois fausser la réalité. Fort heureusement, nous n’étions pas toutes d’accord sur tous les points, et l’une d’entre nous nous a fait remarqué qu’une femme peut aussi apprendre par elle-même et ne pas laisser la main à son partenaire.

Je pense que nous étions toutes d’accord pour dire que le sexe ne doit pas être une fatalité au sein d’un couple. Il n’est pas important de comparer un nombre de fois par jour / semaine / mois / année. L’essentiel dans un couple est de partager et de prendre du plaisir ensemble avec respect. Certains ne partagent pas sur la sexualité mais sur pleins d’autres domaines, tandis que d’autres partagent énormément au travers de leur sexualité. Une même personne pourra avoir des envies différentes selon les périodes de sa vie également. Le tout est de se sentir libre et bien avec son corps et son partenaire.

Pour toutes celles qui ont envie d’améliorer leurs rapports sexuels, nous ne pouvons que vous conseiller d’apprendre à mieux vous connaître par vous-même également. Il n’y a aucune honte à avoir sur le plaisir solitaire, même en tant que femme. N’hésitez pas à vous explorer, que ce soit avec vos mains ou avec des jouets. Cela vous permettra de partager d’autant plus avec votre partenaire.

Pour conclure…

Nous nous somme quittées sur une petite recommandation pour celles qui souhaitent découvrir un nouveau genre de contenu érotique. J’espère que cela vous plaira autant que cela m’a plu.

En attendant, j’espère que vous apprécierez ce petit test audio et que vous serez indulgents sur les aléas de nos micros qui craquent et de nos connexions Internet parfois capricieuses. En espérant vous retrouver bientôt sur ce genre de format.

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer