Articles a la une

Derniers commentaires
critique

The Magicians

Quentin Coldwater est passionné depuis tout petit par le monde de la magie. Plus précisément par le monde fantastique de Fillory dont il a dévoré les livres plusieurs fois.

À la fin du lycée, il doit choisir dans quelle université poursuivre ses études, c’est alors qu’il débarque à Brakebills, une fac consacrée à la magie !

The Magicians

Synopsis

Mon avis

Diffusée sur SyFy depuis 2015, cette série est notamment connue grâce à la trilogie de romans dont elle est inspirée : « The Magicians » de Lev Grossman. Personnellement, je n’ai pas du tout accroché avec les romans, il a de nombreuses pages de descriptions qui ne font pas vraiment avancer l’intrigue.

Quelle ne fut pas ma joie lors du visionnage de la série qui n’a rien à voir avec les romans ! Certes, elle s’en inspire, mais ne suit pas à la lettre toutes les créations de l’auteur. Je vous laisse découvrir ce qui a été respecté et ce qui ne l’est pas.

The Magicians

 

The Magicians retrace bien, au travers du personnage de Quentin, la transition du monde de l’enfance à l’âge adulte. Au début de la saison 1, il est encore dans cette période d’adolescence, et est très renfermé sur lui-même. Il se cherche encore si je puis dire, et il incarne la caricature parfaite du geek. Jusqu’à ce qu’il découvre que la magie existe et que sa vie prenne un tournant décisif. Quentin pense alors que tout est possible et notamment que le royaume de Fillory existe comme ces nouveaux camarades d’université.

Saison après saison, lui et ses camarades affrontent de nouvelles épreuves de la vie de magiciens. Ils mûrissent, deviennent un peu plus « sages » et prennent enfin leurs responsabilités.

Comme dans les contes pour enfants, on retrouve cette notion de morale, mais sans les fioritures que l’on peut ajouter pour ne pas effrayer les enfants. La vie n’est pas remplie de licornes et de nounours en guimauves. Nos héros le comprennent très vite.

 

The Magicians

Ce que j’apprécie également, c’est l’univers qui peut paraître complètement loufoque. C’est un mélange de fantasys et de tous les délires que peuvent avoir des adolescents avec des sujets comme le sexe, l’alcool, la drogue… Un bon petit cocktail explosif qui amène des situations très drôles.
Parmi notre petit groupe de héros, mes personnages préférés sont le duo Margo/Elliot. Ils viennent de deux univers complètement différents, mais ils forment le duo incontournable de BrakebillsL’exact opposé d’Alice et Quentin !
Alice est, au contraire, l’un des personnages les moins aimés de la série. En effet, le côté petite fille bien sage et très intelligente agace certains fans. Moi, je l’aime bien et souvent c’est elle qui sort les héros du pétrin.

 

The Magicians

 

En parallèle de ce groupe composé bien entendu de bien d’autres personnages, nous suivons également les aventures de Julia, la meilleure amie de Quentin qui, elle, n’a pas été retenue pour intégrer Brakebills. Elle aussi grandit bien vite… Comme Quentin, elle affronte de dures épreuves. Sans trop en dévoiler, ici on parlera de sujets comme la violence et le viol. Je vous rassure, les deux histoires se rejoignent à un moment donné ! Pas de nœud au cerveau, c’est promis !

 

Vous l’aurez compris, The Magicians faut vraiment le coup d’oeil !

 

Et vous ? Est-ce que vous avez lu les romans ? Quel est votre ou vos personnages préférés ?

Pour celles et ceux que cela intéresse, je vous mets ci-contre le lien pour les livres : The Magicians – Lev Grossman (romans)

 

Une réponse à “The Magicians

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *