Articles a la une

Derniers commentaires
critique

Who are you : School 2015

Who are you : School 2015 est une série coréenne dans laquelle on suit l’histoire de deux jumelles ayant été séparées à la naissance.

Chacune même la vie opposée à l’autre…

L’une est populaire et a une mère qui l’aime. L’autre est orpheline dans un foyer et est le souffre-douleur de ses camarades de classe.

Un jour, elles disparaissent. Une seule refait surface, mais amnésique suite à un accident.

 

Who are you : School 2015

Synopsis

Mon avis sur Who are you : School 2015

Pour tout vous dire, je n’ai attaqué Who are you : School 2015 que tout récemment sur les conseils d’Arocaria.

Les premières scènes ont fait remonter pas mal de souvenirs personnels…

En effet, la saison 1 est consacrée au thème du harcèlement scolaire.

 

Nous suivons le quotidien bien difficile de Eunbi qui est le souffre-douleur de ses camarades.

Elle n’a absolument pas mérité cela, mais les autres, issues de la bourgeoisie, des filles pourries gâtées, en font leur jouet.

Eunbi est différente d’elles. Sans foyer et sans parents qui la choient, elle possède un très grand cœur…

Je pense que c’est cette différence que ces autres pestes ne comprennent pas et donc en ont peur.

Le seul moyen qu’elles ont trouvé pour combattre cette peur, c’est de montrer leur domination et de maltraiter cette pauvre Eunbi.

 

Malheureusement, le harcèlement scolaire est un problème mondial et l’on n’en parle pas souvent.

Alors qu’avec Internet et les nouvelles technologies, cette pression mène malheureusement parfois au suicide…

 

Who are you : School 2015

 

Je vous rassure tout de suite, mes vieux souvenirs n’ont rien à voir avec le quotidien d’Eunbi !

Et non, je n’ai pas non plus des pensées suicidaires et je ne suis pas dépressive !

Je dis simplement que quand on est encore enfant/plus jeune, on a peur et on ne sait pas toujours vers qui se tourner pour se sortir du pétrin…

D’une part, parce que la victime a en quelque sorte honte et/ou peur des représailles.

Et d’autre part, quand on est dans l’adolescence, il faut bien l’avouer, mais on est en pleine crise.

On n’a pas franchement envie de parler de ses problèmes à papa/maman.

 

Il est essentiel de savoir écouter et de détecter les signes avant-coureurs du harcèlement, même si ce n’est pas toujours facile.

Du point de vue de la personne qui se fait harceler, je pense que c’est important de savoir qu’on peut avoir confiance en quelqu’un…

Que cette personne de confiance puisse nous venir en aide, et ce, sans jugement.

 

Who are you : School 2015

 

Pour en revenir à ma propre expérience, il n’y avait qu’une seule fille qui me jouait des mauvais tours… Nous nous tirions un peu la bourre pour être toujours la première de la classe.

Côté cœur, nous avons eu le malheur de tomber amoureuses du même garçon… Je ne l’ai su que des années plus tard !

Ledit garçon n’était absolument pas amoureux ni de l’une ni de l’autre, mais contrairement à elle, il me l’a dit gentiment.

Et cela, elle ne l’a jamais digérée !

Elle était copine avec la fille du vice-proviseur, du coup, pour ne pas se retrouver toute seule, car elle avait pris l’option « Latin », elle m’a fait changer de classe sans mon accord.

Elle a monté mes nouvelles copines contre moi et cela n’a pas été facile de les récupérer (hein Chica [@MarineB.] ?).

 

Bref, les années ont passé, je ne l’ai jamais revue et je suis très contente de mes choix de vie.

 

L’être humain voudra toujours ce qu’il ne peut avoir et il est jaloux. Le monde souffre, mais la plupart du temps pour des bêtises…

Le blason de notre France est le suivant : « Égalité, Liberté, Fraternité », mais apparemment, beaucoup n’en ont pas compris la signification…

 

Pour en revenir à la série, j’espère que les deux soeurs pourront se retrouver et que celle ayant une vie plus douce puisse aider la seconde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *