Diablomachia – Tome 2

"Diablomachia tome 2" couverture

Rappelez-vous, en début d’année je vous présentais un nouveau shōnen de chez Glénat créé par un mangaka italien : Da Hosoi. Diablomachia en est actuellement à son deuxième tome, sorti le 6 juillet dernier. Nous retrouvons donc Neve parti à la recherche de ses amis démons en compagnie des deux agents de l’Ordre de l’Aube Céleste, le capitaine Raven et son acolyte Nathan Brazil.

Don Verso de la Machia

Dans le premier tome de Diablomachia, nous faisions la connaissance de Neve, un jeune garçon recueilli par des démons à la mort de ses parents, 62 ans avant le début du récit. Vivant dans un refuge pour gentils démons, Neve y tient le rôle de gardien, homme à tout faire, mais également invocateur. Initié par Don Verso et son frère Lazar, ce havre de paix est destiné à accueillir les démons pacifiques, persécutés pour cela en Enfer, ce qui n’est pas du goût de toutes les entités démoniaques, loin s’en faut. Et c’est là que notre héros entre en jeu, car lui seul est capable de convoquer les maudits sur Terre.

Tout se passe bien dans le meilleur des mondes jusqu’à ce que, après une sortie pour aider un vieil ami qu’il vient de retrouver, le garçon, et la ville dans laquelle il se trouve, sont attaqués par un monstre immense. C’est là que l’invocateur va se découvrir des pouvoirs (fruits de son contact prolongé avec ses amis démoniaques) et surtout être repéré par des agents de l’Ordre de l’Aube Céleste qui étaient à ses trousses. Après avoir vaincu la créature, non sans qu’elle ait eu le temps d’occasionner de nombreuses pertes humaines et des dégâts considérables, Neve se rue au refuge et le trouve détruit. Sans nouvelle de ses compagnons, le garçon accepte de s’allier aux émissaires de l’Ordre afin de traquer le responsable et de trouver des indices sur le sort qu’ont connu Don Verso et sa bande…

Retrouvez notre avis sur Diablomachia – Tome 1 ici !

Le Lazar fait bien les choses

Après avoir combattu des démons gigantesques à l’aide de ses nouveaux pouvoirs, Neve se retrouve face un champ de ruines à son retour au refuge…Ses amis, les gentils démons, ont disparu. Accompagné de deux agents d’une obscure organisation, il part alors en quête d’indices pour retrouver Don Verso et les autres. Son voyage lui permettra d’en découvrir un peu plus sur la nature de son pouvoir et l’étendue de sa puissance. Il apprendra aussi, à ses dépens, que les mauvais démons peuvent réellement se montrer sans pitié !

Glénat
Le QG de l'ordre de l'Aube céleste dans "Diablomachia"

Le tome deux de Diablomachia commence alors que Neve, Raven et Brazil atteignent la cité de Lanzada et le QG de l’Ordre de l’Aube Céleste. Reçu par le Général Adams, les trois compagnons de voyage vont se voir ordonner de capturer l’invocateur humain ayant permis au destructeur de la bourgade de Neve de s’incarner sur Terre. Suite à un indice pouvant indiquer la localisation de l’humain recherché, la troupe, menée par le capitaine Raven se met en route pour Crestabiar. À peine arrivés sur place, ils sont attaqués par un démon qui semble prendre Neve pour cible, mais il est rapidement mis hors d’état de nuire, à l’aide des pouvoirs nouvellement découverts de celui-ci.

Les "adversaires" de Neve et sa bande font leur apparition dans le tome 2 de "Diablomachia"

L’homme prend la fuite, obligeant les trois alliés à se loger dans une auberge en ruine de la région, afin de réduire les dommages collatéraux en cas de guet-apens. Cela s’avère être une bonne idée puisque l’ennemi repasse à l’offensive le soir même. Après un combat compliqué pour Neve, qui ne maîtrise pas encore ses nouvelles capacités, l’assaillant est enfin capturé, mais il semblerait que le trio ne soit pas au bout de ses (mauvaises) surprises et que bien des complications les attendent encore.

Découvrez un extrait de Diablomachia – Tome 2 ici !

L’Enfer est pavé de bonnes intentions…

Après un premier volume qui posait efficacement les bases de l’intrigue et les personnages, j’attendais beaucoup des interactions du trio nouvellement formé. Sur ce point-là je n’ai pas été déçue. Entre Raven, excellent tacticien, combattant très froid et distant avec les deux autres, qui n’hésite pas à se servir de Neve dans ses plans quitte à l’envoyer au devant du danger, Brazil la jeune recrue éperdue d’admiration pour son capitaine et pour sa mission, mais également inventeur de gadget génial et notre héros qui ne supporte pas les façons de faire de ses alliés de fortune, la sauce prend bien.

L'énigmatique "Gustav" semble être le méchant responsable de la destruction du refuge.

J’imagine et j’espère qu’une forte camaraderie va venir souder le groupe. Pour ce qui est des questions restées en suspens à la fin du tome 1 de Diablomachia, on en apprend un peu plus sur l’Ordre de l’Aube Céleste et sur les adversaires du moment. Le style de Da Hosoi est toujours aussi précis et l’action dans ce volume s’avère plus explosive que jamais. On ne reste pas sur sa faim tant la baston est omniprésente. Certes, l’impression de classicisme émanant du début de Diablomachia se confirme, mais on accroche malgré tout à cet univers.

Les démons sont prêt à tout pour arriver à leurs fins dans "Diablomachia"

Découvrez notre critique du Livre des Sorcières – Tome 1 et Tome 2 ici !

Pour conclure…

Diablomachia, après un volume introductif efficace, revient avec un deuxième tome où l’intrigue prend de l’ampleur et où les personnages s’approfondissent sous la plume de leur auteur. Malgré le fait que l’histoire reste relativement convenue, on ne peut s’empêcher de vouloir en savoir toujours plus. Si le premier volume de Diablomachia vous a déjà conquis, nul doute que la suite saura vous combler, en attendant la sortie du tome 3, dont la date de parution n’est pas encore connue.

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.