Articles a la une

Derniers commentaires
critique

Oh My Venus

Oh My Venus est une série sud-coréenne que vous pourrez retrouver sur Netflix.

J’en profite au passage pour remercier encore une fois Arocaria qui m’a fait découvrir cette série !

 

Oh my Venus !

L’histoire principale raconte les aventures d’une jeune femme d’une trentaine d’années qui étaient auparavant la reine de son quartier.

Elle était surnommée « la Venus de Daegu » et tous les garçons étaient raides dingues d’elle.

Cependant, les années sont passées, elle a atteint ses objectifs professionnels, mais pas personnels…

 

SYNOPSIS

 

MON AVIS

Pour tout vous dire, je partais avec de gros à priori avant d’avoir débuté cette série.

Je ne connaissais pas du tout les « drama » et je m’attendais à une série dans le style « Ugly Betty » ou encore « Le destin de Lisa ».

Un truc bien girly et qui parle juste d’une histoire d’amour très très romancée…

Oh my Venus !

Au final, certes, nous avons une jolie histoire d’amour, mais pas que !

Tout d’abord, si vous vous plongez dans l’univers de Oh My Venus, préparez-vous à vous tordre de rire !

Ce style de série exagère le scénario, un peu comme dans les mangas : vous avez une petite musique de violon dès qu’il y a un passage romantique, etc.

 

Hormis le fait que vous allez vous marrer, cette série traite aussi de sujets qui sont beaucoup plus sérieux et qui eux ne font pas du tout rire.

Dans Oh My Venus, il est question de la place de la femme dans la société, des violences conjugales, d’adoption, d’obésité…

Je ne vais pas tous les citer, mais ceux-ci sont les principaux sujets.

 

Il y a aussi la culture asiatique qui est mise en avant dans cette série. De par son origine, mais aussi des problématiques qui n’existent pas forcément en Europe.

Il faut savoir qu’en Asie, si vous êtes une femme et qu’en plus, vous êtes célibataire, vous serez mal vue.

Les familles font tout pour qu’elles se marient rapidement… Il existe un véritable marché d’ailleurs !

Oh my Venus !

 

Il existe encore des inégalités hommes/femmes, et ce, mondialement. Malheureusement, on ne changera pas ce qui se fait depuis toujours.

Un élément est commun à toutes les sociétés : les autres vous jugeront toujours et cela passe en premier par l’apparence que vous renvoyez.

 

Un autre fait qui m’a profondément marquée dans cette série, c’est la prise de recul/conscience de notre chère Venus.

Celle-ci est avocate et nous avons une scène où elle se fait agresser.

Bien entendu, elle se retrouve au poste de police afin de porter plainte contre son agresseur, mais au final, elle ressort de là sans insister, car son agresseur n’aura, au maximum, qu’une faible peine.

 

Certes, il s’agit d’une fiction, mais quand même… Cela doit être frustrant d’être avocat et de savoir parfaitement que son agresseur ne sera pas puni comme il se doit !

Malheureusement, je pense que cette scène est fréquente dans nos quotidiens et que c’est à nous de faire bouger les choses si l’on veut que cela cesse…

Le chemin sera long et sinueux, mais comme on dit « qui ne tente rien n’a rien ». La vie est faite de combats, de victoires et de défaites, mais c’est cela qui fait que la vie doit être vécue.

 

En parlant de combat, notre jeune avocate combat aussi son poids et c’est très intéressant de voir toute la motivation qu’elle y met.

Étant une adepte de la Junk Food, je me suis un peu retrouvée dans son personnage et j’ai pris conscience d’une chose aussi ! Pour revenir à mon poids du lycée, je vais devoir faire des efforts sur mon alimentation, mais aussi me bouger ! Pas forcément longtemps, mais un petit peu tous les jours !

 

Après, de temps en temps, on peut s’offrir un petit excès, mais notre corps, on n’en a qu’un et il faut en prendre soin !

 

Si cela vous intéresse, je vous parlerai dans un prochain article de mes petits rituels quotidiens.

N’hésitez pas à regarder cette série ! Pour le moment, il n’y a qu’une saison, mais j’espère qu’ils sortiront une suite !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *