The Heirs of the Night

The Heirs of the Night, que l’on peut traduire par “Les héritiers de la Nuit”, est une série norvégienne issue des romans de Die Erben der Nacht d’Ulrike Schweikert. La saison 1, composée de 13 épisodes, est disponible sur Amazon Prime depuis le 04 juin 2020 (en version française et/ou sous-titré en français).

Synopsis

L’intrigue se déroule durant l’ère victorienne en Europe. Les “descendants” du Comte Dracula sentent que celui-ci est proche de son réveil. Ils décident alors d’unir leurs forces en préparant leurs héritiers à se battre contre la prochaine menace. De plus, les humains aussi chassent les vampires. Un groupe de mercenaires, appelé les Masques Rouges, tente par tous les moyens de les abattre jusqu’au dernier. Pour se faire, les descendants créent une école un peu spéciale…

Les Origines des héritiers

Les “descendants” de Dracula étaient représentés par 13 familles / clans  à l’origine,  possédant chacune un pouvoir particulier en plus de boire du sang. Ces pouvoirs leur ont été attribués par des rubis qui ont été créé via les larmes de Dracula et le sang d’Elisabeth, sa bien aimée.

The Heirs of the Night

La création des rubis & Dracula

Pour vous faire un rapide résumé : Dracula est le vampire originel. Il est également éperdument amoureux d’Elisabeth. Afin de vivre un amour éternel avec elle, il décida de la transformer. Cependant, ne voyant plus son reflet dans le miroir et se sentant doucement devenir un monstre, elle décida de mettre fin à ses jours. Les rubis ont donc été conçus lors de ce tragique événement. Et Dracula sombra dans un profond sommeil, ayant perdu son étincelle d’humanité.

L’histoire principale de The Heirs of the Night

Vient ensuite l’histoire de The Heirs of the Night. Des 13 familles, il n’en reste aujourd’hui plus que 5 : les Dracas, les Vamalia, les Nosferas, les Pyras et les Vyrad. Les autres ont été décimées au cours de nombreux conflits les opposant. Chacun voulait s’accaparer les pouvoirs des autres et ainsi gagner en puissance.  Une famille dominante et les autres de simples « serviteurs ». Néanmoins, il existe une prophétie / malédiction : un vampire au cœur pur détruira tous les vampires ou, au contraire, fera de Dracula le nouveau le maître du monde.

THE HEIRS OF THE NIGHT

Mon avis sur The Heirs of the Night

Les personnages

Pour une fois, c’est une publicité en ouvrant Amazon Prime qui m’a donné envie de regarder cette série. Clairement, celle-ci s’adresse à un public “jeune” (plutôt des adolescentes). Mais la fana de vampires que je suis ne s’est pas arrêtée là-dessus ! Bon, comme souvent, Dracula est LE vampire ! Pour une fois, il n’a pas été dénaturé (pas de boule à facette comme dans un certain film…). Il a plutôt un look de métalleux avec des yeux fluo. Oui, si j’ai bien une critique à faire, c’est les lentilles de couleur qui ont été utilisées…

Encore dans Underworld, ça fait joli, mais là… ben on ne voit que ça ! Bref… On retrouve le côté destructeur, manipulateur, et surtout ses excès de colère. Ils ont même pensé à mettre la capacité de se “projeter” sous forme d’ombre. Et afin de plaire aux plus jeunes, une héroïne tiraillée avec ses sentiments (amoureux, sauver le monde, la perte de ses parents…). Elle manque peut-être d’un chouya de peps, mais sinon elle est plutôt bien !

The Heirs of the Night

L’intrigue

Cette première saison est assez courte. Les événements s’enchaînent assez rapidement pour arriver à l’épisode final : la bataille ultime entre les héritiers et Dracula. Après, ce que je trouve bizarre, c’est que les adultes, étant plus vieux et plus puissants que leurs héritiers, ne participent que très peu à l’intrigue. Ils devraient pourtant pouvoir vaincre beaucoup plus facilement le Comte, l’ayant déjà fait par le passé ? Ce qui est intéressant, du moins c’est ce que je pense, c’est le concept des “ombres”.

Ce sont des humains qui ont été transformés par des vampires. Ils doivent désormais les servir jusqu’à la fin. Donc, en gros, on pourrait dire que ce sont des majordomes (hommes et femmes). Mais attention, de nombreuses règles leur sont imposées et toutes ne sont pas fun ! Au niveau des vampires, mis à part ce souci de lentilles, les légendes sur leurs pouvoirs sont assez bien respectées : ail, pieux, croix, argent, transformation en loup ou en d’autres animaux… Les canines pointues, le sang, bien sur la vie (si je puis dire) dans un cercueil !

Pour conclure…

Bien que ce soit pour un public adolescent, j’ai bien aimé. Un peu court, comme je le disais plus haut… mais une suite est prévue ! Donc on attend avec impatience la suite des aventures de notre jeune Alisa et de ses camarades de classe un peu particuliers !

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer